En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   L'union fait la force   xx
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès.   Baden-Powell
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Non à l'extension de la STEP Maéra
 
 
 
 

Non à l'extension de la STEP Maéra

Jacky Channton, militant de longue date de la défense de l'Environnement à Lattes, Secrétaire du CIDES34 et de l'ODAM qui est membre fondateur du CIDES34 s'èlève contre l'extension prévue de la Station d'Epuration « Maéra », la Rollss-Royce des STEP ! (dixit feu Georges Frèche).

Nous vous invitons à lire la correspondance qu'il envoie à Madame Jackie GALABRUN-BOULBES, Maire du village de Saint-DREZERY et 1ère Vice-Présidente de Montpellier-Métropole (3M). C'est clair, net et précis, sans détours, M. CHANTON clame son opposition (et la notre bien sûr) à ce projet d'extension inutile.

C'est un grand projet inutile. Aux arguments de Jacky CHANTON, nous vous recommandons d'aller consulter l'abondant argumentaire que nous avons déjà développé sur le site de l'ODAM depuis plusieurs années, à savoir et en résumé que nos décideurs adorent s'endetter dans de grands projets inutiles autant que BLING-BLING avec des noms flamboyants et des inaugurations de même : ils ont l'impression de faire quelque chose  qui s'attachera à leur nom. Mais deriière, se cachent de grands industriels pour lesquels seul compte un développement qui n'est pas durable. Ils poussent au raccordement de petites stations de villages sous les prétextes les plus variés, obligeant à créer des tuyaux à travers les campagnes, des forages profonds, .... le tout bouleversant et détruisant l'environnement par des bétonnages en surface et en profondeur. Nous sommes contre car il existe des solutions de proximité qui ne n'écessittent aucun tuyau ni pour transporter ni pour rejeter au loin des effluents incomplètement épurés. Les grosses stations produisent, de surcroit, des boues qu'on prétend ensuite incinérer ! Ces petites stations de village existent, sont efficaces et utilisent des procédés vraiment écologique, citons Combaillaux et ses célèbres vers de terre qui s'engraissant des effluents (Combaillaux est à une trentaine de km au nord de Montpellier). Plus de boues et les eaux vraiment épurées sont rejetées dans la rivière proche.

Alors, plus besoin d'extension de Maera ? Et comme Jacky le prêche, un lagunage pas rideaux de végétaux bien choisis (roseaux, ...) éviterait d'envoyer en mer par un coûteux émissaire, des effluents insuffisamment épurés ! Nous dénonçons ce tuyau depuis 2.004.

Raymond GIMILIO
webmestre


Catégorie : - Stations d'épuration des eaux
Page lue 35603 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !